Mardi, 13. Octobre 2020
Chanson

Arno BE

Price: 
42.-
Price presales: 
38.- (+ frais supplémentaires de la billetterie)
Doors: 
19:00 till 1 am

 

La capacité de Fri-Son est actuellement et sûrement jusqu’à fin septembre limitée à 300 personnes (personnel compris), raison pour laquelle le contingent de prélocations pour ce concert est limité à 200 billets. La question de savoir si la capacité pourra être augmentée à partir du mois d’octobre et si plus de billets pourront être mis en vente sera décidée par la suite en concertation avec les autorités cantonales.

Nous nous réjouissons de bientôt vous revoir dans notre salle! D’ici là: prenez soin de vous et achetez ces billets!

 

for fans of: Christophe, Serge Gainsbourg, Tom Waits

Arno ébouriffé, Arno éraillé, Arno libéré. Le trublion d’Ostende est un poète. Là où le commun des mortels voit le froid et la glace, lui devine des peintures de Léon Spilliaert, fils de parfumeur, né comme lui sur les bords de la Mer du Nord, mais le siècle précédent. « Spilliaert allume la digue, comme tous les soirs/… Il nous peint les marées, le ciel et nos regards/Je suis seul avec toi, Oostende bonsoir », écrivent Arno, Mirko Banovic, son bassiste, et Sophie Dewulf, parolière, également autrice du sentimental Tchip Tchip c’est fini, l’un des onze titres de ce treizième album signé Arno, Santeboutique. Les autres textes sont signés d’Arno.

Selon le chanteur, s’il y a une chose qui vaut la peine, c’est l’adrénaline, celle qui fait couler la tension et le plaisir dans les veines de l’artiste. Alors, prévient-il, « je fais des disques pour faire des concerts ». C’est le but ultime.

Santeboutique, sur ce plan, est parfait : tendu, énergisant, travaillé au millimètre, abrasif. L’album bouscule, à preuve cette photo de la pochette - Arno shootant dans le sable de la Groot Strand, la grande plage de la capitale des bains de mer belge. L’expression « santeboutique » est Belge, répète Arno, l’œil malin, le sourire ado, le geste espiègle. Cela veut dire un bordel, un bazar…

Pour être lui-même musicalement, Arno fait appel au producteur musical John Parish. « Il me connaît, il sait ce que je n’aime pas le son clean et les choses qui "ressemblent à…" ». Arno a croisé le Britannique complice de PJ Harvey en 2011 lors d’un concert à Paris « avec des guests, dont Steff Kamil, le bassiste de dEUS ». Depuis, Parish a habillé Futur Vintage en 2012 et Human Incognito en 2016, dotant l’animal Arno d’un son sans équivoque.

 

Évite les pièges de la vente en ligne: achète ton billet via la billetterie partenaire de l’événement. Et profite du spectacle! Plus d’infos sur frc.ch/ticket