© Yuji Watanabe

Vendredi, 4. Décembre 2020
Jazz | En collaboration avec La Spirale

Erik Truffaz Quartet CH/FR

Price: 
35.-
Price presales: 
32.- (+ frais supplémentaires de la billetterie)
Doors: 
19:30 | till 23:00

 

En ce moment, la capacité de Fri-Son est limitée à 300 personnes (personnel compris), raison pour laquelle le contingent de prélocations pour des concerts est limité à 200 billets. La question de savoir si plus de billets seront mis en vente par la suite sera décidée dès que des questions concernant les capacités d’accueil des manifestations à partir du mois d’octobre auront été réglées en concertation avec les autorités cantonales.

Vous trouverez des billets sur Petzi, Fnac et See Tickets.

Nous nous réjouissons de bientôt vous revoir dans notre salle! D’ici là: prenez soin de vous et achetez ces billets!

 

for fans of: Miles Davis, Bugge Wesseltoft, Ibrahim Maalouf, Nils Petter, Molvær, Portico Quartet

Erik Truffaz depuis 20 ans a joué avec tout le monde, avec Pierre Henry, Christophe, Enki Bilal, il a traversé dix fois le monde, il a rempli des salles, des salles, des salles. Il se pense pourtant toujours comme un mec qui débute, pas 100% légitime, dans la quête éperdue des astres qui s’aligneraient.

C’est ce qui donne de la force à ce groupe intranquille. Ne pas se poser. Ne pas trop s’écouter jouer. Défier les réflexes. On fait silence, on fait lenteur. Ils découvrent peu à peu l’album qu’ils n’ont jamais prémédité. Des voix qui traversent l’espace-temps, celle d'Andrina Bollinger, celle de Jose James, celle d’Erik Truffaz, obsédante, d’un calme lunaire. C’est un assemblage spontané, une météorite qui tombe dans un cratère dessiné pour elle.

C’est un chantier permanent, intérieur, presque silencieux, qu’un album d’Erik Truffaz Quartet. Presque un truc de science-fiction. D’écrasement temporel. On écoute ces pistes quand elles sont encore en gestation contrôlée, en apesanteur. On ignore si elles proviennent d’un passé ancien, des sons analogiques, des basses si lourdes et poisseuses qu’elles relèvent du dub le plus créole, ou d’un futur très lointain.

Dans le lyrisme tendu de leur nouveau disque « Lune Rouge », il y a des clés de voute. Des compositions, Five on the Floor, Cycle by Cycle, Nostalgia, qui relèvent de ce que l’Erik Truffaz Quartet peut offrir de mieux. Un groupe de rock, avec un chanteur au nez cassé, dont les mélodies partent directement dans l’échine. Des répétitions infinies, de menues structures harmoniques, qui ouvrent des espaces infinis à l’intérieur de vous. Cette musique, jamais, ne manque d’air.

 

Évite les pièges de la vente en ligne: achète ton billet via la billetterie partenaire de l’événement. Et profite du spectacle! Plus d’infos sur frc.ch/ticket

 

Institutioneller Partner